Historique

Créé le mardi 30 juillet 2013 18:14

 viso indust

Origine de l'expression Love Money

crowdfunding

Love Money est une expression très courante au Québec, que l’on peut traduire par épargne affective de proximité.

Elle désigne un réseau de particuliers (parents, amis, voisins, relations) qui participent au financement d’une entreprise en démarrage ou en développement, en en devenant des actionnaires.

 

L'association loi 1901 "Love Money" créée en 1983, a développé et répandu cette expression en France dans le petit monde de la création et développement des entreprises.

 

 

 

Histoire de l'association Love Money en quelques dates

 

quartier-bourse-paris1983 : Le CIIB (Centre Information Boursière) a été le principal animateur historique des bourses régionales pour les PME. Dans le cadre de ses initiatives des années 1980/90 qui ont notamment conduit à la création du Second Marché, créé l'association "Club des affaires". Le Club des Affaires est située dans la quartier de la bourse à Paris et son but est de :

valide Faire connaître aux PME les possibilités de financement en fonds propres par l'actionnariat individuel grâce aux marchés hors cotes ;


valide Sensibiliser et former les particuliers afin qu'ils rencontrent des PME-PMI pour investir directement dans leur capital avant leur introduction en bourse.

 

Pour en savoir plus sur la genèse du CIIB et de l'association Love Money pour l'Emploi, rendez-vous sur le site internet du CIIB.


1997
: Le CIIB a permis à 54 entreprises innovantes de collecter 90 millions d’euros auprès de 30 000 particuliers. Suite à la fermeture des bourses régionales, le CIIB ralentit son activité d'introduction en bourse de PME-PMI pour se consacrer au développement de l'association "Club des affaires" sous le nom de "Love money" puis "Love money pour l'Emploi".



220px-Lovemoney logo1997 - 2007 : L'association Love Money pour l'Emploi aide les projets ambitieux à se présenter aux investisseurs individuels en apprenant à élaborer un "document d'appel à souscriptions".


L'association veut donner la chance aux personnes démunies financièrement, mais porteuses d'un projet de création d'entreprise, d'utiliser sa méthode de financement en fonds propres permettant de réaliser des augmentations de capital pour des monant se situant généralement entre 100 000 euros et 500 000 euros.
Douze entreprises ont réalisé ce "document d'appel à souscriptions" et respecté scrupuleusement le méthode Love Money, leur permettant de collecter 2,8 millions d'euros auprès de 600 personnes (300 000 euros en moyenne par entreprise).
NB : Plus de 200 autres entreprises (création, développement ou reprise) ont bénéficié du "concept Love Money" en respectant "en partie" la méthode Love Money.

 

logo-love-money2007 : L'association exploite le marché d’actions de gré à gré sur internet mis en place par le CIIB.
L’état encourage les particuliers assujettis à l'ISF, avec la loi TEPA, à investir dans les entreprises non cotées.

 

2008 : Les ateliers d'élaboration des "document d’appel à souscription" sont accessibles en visioconférence.
L'association est membre du réseau "Passer le Relais" (réseau intégré des CCI franciliennes dédié à la reprise d'entreprises).
Mise en place d'un contrat d'accompagnement pour les entreprises utilisant la méthode Love Money

 

2009 : L'association Love Money pour l'Emploi est admise au pôle mondial de compétitivité "Finance Innovation" où elle va présenter un projet R&D collaboratif pour "mettre en place une chaîne d'outils permettant le financement en fonds propres des TPE non cotées par la mise en relation directe particuliers / PME".

 

2011 : L'association devient membre de l'ANACOFI-CIF (association agréée par l'Autorité des Marchés Financiers) et est référencée en tant que CIF (Conseiller en Investissements Financiers). Pour la première fois en France le statut de CIF est délivré à une association.

 

2012 : Afin de connaître la situation financière et le résultat des entreprises, Love Money pour l'Emploi met en place un tableau de bord pour chaque entreprise.

 

LogoLMPE2013 : Love Money pour l'Emploi change de nom et devient Love Money pour les PME afin de démontrer que l'association ne se limite pas à l'appel à l'épargne des proches.

 

2014 : Le législateur ne prévoyant toujours aucune autorité indépendante pour protéger les épargnants dans les sociétés non cotées, l’association Love Money se fixe pour principale mission de veiller au traitement égalitaire des épargnants qui investissent au capital de petites entreprises à fort potentiel de croissance, de créations d’emplois et de plus values.


2015 : Confirmation (voir décision d'avril 2015) de l’arrêt d’apports de contributions volontaires (bénévolat) de CIIB à Love Money. L’expérience de Love Money associée à celle de CIIB reste toutefois exceptionnelle. Les deux structures ont aujourd‘hui plus que jamais un rôle économique essentiel à jouer. En effet, la protection des épargnants et la liquidité des actions devront nécessairement être intégrées par de nouveaux acteurs de la finance participative, pour orienter (à nouveau) massivement l’épargne individuelle vers les PME.

 L’association peut ainsi plus pleinement se concentrer sur son rôle : la défense des actionnaires de l’ensemble des sociétés non cotées et principalement celles qui ont un Carnet d'Annonces (CIIB), qui ont recours au Financement Participatif (Crowdfunding Equity) ou qui sont cotées sur le Marché Libre (Euronext).