Actualités / Agenda

Love Money / CIIB - 21/03/15 - Comment Love Money et CIIB ont collaboré pour sauver Air Qualité

Comment Love money et CIIB ont, pendant six ans, collaboré POUR SAUVER l’entreprise AIR QUALITE

(et ce n’est pas fini !)

 

Air Qualité est une entreprise qui a été créée en 1998 par un chômeur de 48 ans financièrement démuni. Le projet et le dirigeant paraissant prometteurs, grâce à l’association Love Money et au CIIB, soixante quinze épargnants ont souscrit au capital d’Air qualité S.A pour un montant total de 500 000 francs (58 000 euros) avec pour objectif d’inscrire Air Qualité sur le Marché Libre dés que l’entreprise aurait atteint 1 M€ de chiffre d’affaires.

Cette opération, a été une première en France dans le domaine du financement des entreprises : orienter l’épargne directe de proximité pour créer une entreprise, dans une démarche d’économie solidaire avec des techniques d’ingénierie boursière.

En effet, les dernières opérations de levées de fonds du CIIB avaient été réalisées dans les années 80/90 sur les 7 bourses régionales, en utilisant le hors cote d’acclimatation, marché imaginé et créé par le CIIB, pour les bourses régionales françaises (54 entreprises ont pu alors lever 550 000 millions de francs - 67 millions d’euros - et créer plusieurs milliers d’emplois).

En ce qui concerne Air Qualité, 178 personnes, bénéficiant de réductions fiscales ont souscrit des actions au prix de 15 euros jusqu’en 2004 puis à 5 euros de 2004 à ce jour. Le capital d’Air Qualité est au 10 mars 2015 de 519 525 €.

Le chiffre d’affaires d’Air qualité parti de zéro en 1998 a atteint rapidement 1 million d’€ en 2002.

Le capital d’Air qualité est passé de 58 000 € à la création à 240 000 € en 2002 et à 375 000 € en 2004. C’est à ce moment que le chiffre d’affaires tombe à 150 000 et que les difficultés se sont accélérées jusqu’en 2006..C’est en 2006 que le dirigeant fondateur, devant les 400 000 € de pertes cumulées, générées suite à de nombreuses erreurs de gestion, décidait d’arrêter l’entreprise.

 

Si rien n"avait été fait, c’était la liquidation d’Air Qualité

L’association Love money et le CIIB ne pouvant accepter d’abandonner les actionnaires minoritaires d’AIR QUALITE qui allaient tout perdre sans rien faire, décide de chercher parmi ses adhérents un membre de l’association qui accepterait de reprendre la gestion pour tenter de sauver AIR QUALITE. Aucun adhérent n’acceptant de conduire bénévolement l’entreprise, c’est le président de l’association qui en 2007 prend, provisoirement, la direction d’Air Qualité. Il constitue un conseil d’administration pour gérer Air Qualité. Ce conseil d’administration est composé d’actionnaires mais aussi d’adhérents de l’association Love Money et du CIIB. C’est ainsi que le nouveau conseil d’administration d’Air Qualité va suivre la gestion et prendre une série de décisions :

Première décision

Pour amortir 250 000€ de pertes, une réduction du capital pour le ramener de 375 000 à 125 000 € par réduction de la valeur nominale des actions qui est passée de 15 € à 5 €.Le nombre d’action restant ainsi inchangé.

Deuxième décision

Relancer l’activité de nettoyage et de maintenance des réseaux de climatisation pour améliorer la qualité de l’air climatisé. Redémarrer le nettoyage des hottes de cuisine de restaurant et des VMC qui avait été abandonné au profit des travaux de nettoyage de vitres en très grande hauteur

Troisième décision

Lancer une augmentation de capital.de 125 000 €.

Quatrième décision

L’activité des travaux en accès difficile en 2010 continue à baisser, les techniciens en hauteur ne connaissant pas les travaux d’installations et maintenance de hotte et de VMC et de système aéraulique sont inactifs à 75 %. Il va falloir les licencier et les remplacer. La perte au bilan en 2010 est de 101 000€. Il est donc décidé l’embauche de techniciens compétents dans l’installation des hottes et des VMC. Ce n’est pas chose facile de trouver les compétences alors que l’entreprise ne mobilise ni client ni chiffre d’affaires, pour cette activité. Il s’agit investir et embaucher tel que le ferait une start-up ! Ces embauches constituent des investissements qui, sans contrepartie d’activité immédiate généreront, naturellement, pertes au bilan suivant qui seront de 72 000 € en 2011 et 123 000 € en 2012.

Malgré la recherche permanente, toujours pas de candidat pour remplacer le président d’Air qualité Les actionnaires suivent les augmentations de capital qui passe de 125 000€ à 271 000€ et comprennent qu’Air Qualité réalise des investissements dans un secteur prometteur et conformément à l’esprit solidaire du départ. Mais aussi avec l’objectif de l’introduction en bourse.

La qualité de l’air intérieur où de nombreuses lois imposent désormais aux Français d’en contrôler et maintenir la qualité que ce soit dans les lieux publics ou privés En 2013 une perte de 20 000 € est enregistre mais le chiffre d’affaires partie de zéro est de 300 000 €. Les actionnaires ainsi que des nouveaux investisseurs souscrivent faisant passer le capital d’Air Qualité de 271 000€ à 437 025 €.

 

Tous les concours sont supprimés

Suite aux pertes répétées, alors que celle-ci sont couvertes par des augmentations de capital, et des fonds propres qui restent toujours positifs, la banque supprime le découvert, le factor supprime les escomptes et les fournisseurs suppriment les crédits fournisseurs. Soit un total de 240 000 € moyen de paiement supprimé ramenés à zéro.

Par absence de facilité de trésorerie, AIR QUALITE ne peut alors pas payer 37 000 € d’URSSAF qui refuse tout délai de paiement et met le 17 février 2014 Air Qualité en redressement judiciaire.

Air qualité après avoir annoncé aux actionnaires son redressement judiciaire lance une nouvelle augmentation de capital de 437 025 € pour doubler le capital avec, en prime pour compenser le risque du R J, une innovation du CIIB. Pour chaque action souscrite il a été prévu d’attribuer gratuitement un bon de souscription permettant de souscrire d’ici 5 ans une action au même prix. Ce bon étant négociable. C’est ainsi que la veille de la comparution au Tribunal de commerce 82 000 € de nouvelles souscriptions s’ajoutent au capital, ce qui porte celui-ci à 519 525 €.

Au 30 juin 2014, malgré les difficultés dues au redressement judiciaire le chiffre d’affaires atteint 369 000€ € contre 292 000 l’année précédente (soit + 37 %).

 

Air Qualité sort du redressement judiciaire

AIR QUALITE sort le 18 février 2015 du redressement avec un plan de remboursement de l’ensemble des dettes sur 5 ans : les remboursements seront 1ere année 14 616 € ; 2 éme année 29 232 € ; 3ème année 43 849 € ; 4 ème année 73 082 € 5ème année 116 931 €.

L’entreprise est sauvée reste maintenant à trouver ses nouveaux dirigeants qui lui donneront l’ambition et la dimension qu’elle mérite pour lui permette d’entrer en bourse au Marché Libre, tel qu’il était prévu en 1998, car le marché est bien plus énorme qu’il n’avait été envisagé. A u 10 mars 2010 Dominique CANY qui était secrétaire depuis deux ans dans la société à accepté d’être Présidente. Le capital d’AIR Qualité est de 519 52 5 € les fonds propres sont de 16 000 € Une augmentation de capital de 355 025 est en cours jusqu’au 30 juin 2015.

logo-association-sos-de-de-bilan

Courrier picard - 23/02/15 - Novhisol boosté par le concours eclosia

Novhisol Courrier picard 23 février 2015

Participez au développement du réseau "carnet d'annonces" : Le CIIB lance une augmentation de capital

 

--{
  
 
 

 

Le CIIB réalise une augmentation de capital afin de développer le réseau national Carnets d’annonces pour les actionnaires de TPE sélectionnées pour leur potentiel de croissance.

Cette souscription s’adresse :

  • à des partenaires professionnels (Cabinets juridiques, Experts comptables, Avocats, Chambres de commerce, Établissements financiers, Banques, Cabinets d’assurance, Gestionnaires de patrimoine, Business angels, Plateformes de crowdfunding).
  • à des particuliers (les actions CIIB peuvent être mises dans un PEA ou, le cas échéant, bénéficier de la réduction de  50 % sur l’ISF)

En devenant actionnaire du CIIB, contribuez indirectement au développement des TPE à fort potentiel de croissance et de création d’emplois.

150 000 bons de souscriptions d’actions CIIB, sont à exercer au prix unitaire de 16 Euros, jusqu’au le 30 juin 2015, soit pour un montant total de 2,4 millions d’Euros.

Il est nécessaire d’adhérer à l’association Love Money afin d’obtenir des bons de souscription d’actions CIIB permettant de souscrire à l’augmentation de capital.

Les bons sont cédés par les actionnaires d’origine du CIIB au prix unitaire de 1 Euro.

Les transactions de bons s’effectuent librement, de gré à gré, directement entre acheteurs et vendeurs, à partir du Carnet d’annonces d’achats et de ventes de bons CIIB .

 

Intérêts d’acquérir des bons CIIB :

  • un bon CIIB permet de parier sur le développement commercial du CIIB, d’ici le 30 juin 2015, sans avoir à investir le même montant qu’en devenant aussitôt actionnaire.
  • chaque bon CIIB permet de réserver, jusqu’au 30 juin 2015, la souscription d’une action CIIB au prix de 16 Euros.

 

Deux moyens de réaliser des plus-values avec les bons CIIB :

  • Plusieurs entreprises deviennent clientes du Carnet d’annonces d’ici le 30 juin 2015, confirmant que le succès commercial du concept est en bonne voie et sera médiatique.
    Le bon CIIB sera de plus en plus demandé. Il y aura à arbitrer entre exercer les bons au prix unitaire de 16 Euros ou les revendre à un prix supérieur à 1 Euro.
  • des partenaires professionnels et / ou des particuliers demandent dès maintenant à acquérir des bons de souscription CIIB.
    L’augmentation de capital aura alors de fortes chances de se réaliser en totalité. Le CIIB pourra disposer de l’ensemble des moyens humains et financiers nécessaires à promouvoir et développer fortement le concept.

 

Risque de l’opération :

  • Si la totalité des bons CIIB ne trouvent pas d’acquéreurs d’ici le 30 juin 2015, l’augmentation de capital ne se fera que partiellement. Après le 30 juin, le bon perdra son droit de souscrire et n’aura plus aucune valeur.

 

Le carnet d’annonces n’est ni SNM (Système Multilatéral de Négociation) ni CIP (Conseiller en Investissement Participatif).

Le CIIB prévoit son inscription sur le Marché Libre avant fin 2015.

 

 

 
  
 

UFC que choisir - 26/12/14 - L'idée du code de déontologie Love Money fait son chemin

Argent Assurance | Actualité

Financement participatif

Quand l’investissement tourne court

Plusieurs articles ont relayé la semaine dernière l’annonce de la faillite de la société Smok-It, qui a été financée par des particuliers via la  plateforme de crowdfunding Unilend. L’occasion de rappeler les mesures de prudence avant d’investir en ligne sur des projets.

smok-it-unilend
 

Le crowdfunding (financement par des particuliers, via Internet, de  projets les plus divers) est en plein essor. 66 millions d’euros ont été investis au premier semestre 2014, contre 33 millions au premier semestre 2013. À tel point que le législateur a estimé nécessaire de réglementer cette nouvelle activité. Mais cela ne rend pas vraiment, pour l’heure, les opérations moins risquées.

Risqué par nature

Unilend est l’une des principales plateformes de prêts des particuliers aux petites entreprises, plus de 6 millions d’euros ont déjà été empruntés via cet opérateur de crowdfunding. Le 8 décembre 2014, le site annonce la mise en redressement judiciaire de la société Smok-It qui a emprunté 75 000 € auprès de 300 internautes. Le projet entendait commercialiser des cigarettes électroniques en grande surface. Pour autant, un spécialiste du secteur estime qu’il est difficile de mettre en cause, dans l’état actuel des faits, la responsabilité de la plateforme Unilend. Selon lui, « le projet n’était globalement pas incohérent ; la société présentait notamment en 2012, un chiffre d’affaires d’un millions d’euros, selon le registre du commerce et des sociétés ». Smok-It est d’ailleurs loin d’être la première société financée par le crowdfunding à disparaître. Car contrairement à certains chiffres un peu trop rassurants, le taux de défaillance des PME sur les cinq premières années de leur vie tourne  plutôt autour de 25 % que de 1 à 2 % !


Précautions indispensables

La réglementation récente du crowdfunding a pour but d’éliminer au maximum le développement d’acteurs peu sérieux et de pratiques trompeuses. Elle n’enlève cependant pas le caractère risqué du financement de PME. Il faut donc toujours se montrer très prudent. C’est-à-dire, pour commencer, n’investir que l’argent dont on n’a pas besoin. Il faudra ensuite veiller à diversifier ses placements. Dernier point, le plus délicat : bien choisir la plateforme. En effet, toutes n’effectuent pas un travail d’analyse et de sélection aussi pointu. Certaines, pour faire du chiffre, se montrent beaucoup moins sélectives que d’autres. Or l’Autorité des marchés financiers (AMF) n’estime pas dans ses missions de contrôler ces choix.

L’idée d’un label fait ainsi son chemin dans le milieu. Le premier site à en proposer un aujourd’hui est l’association Love Money. Une charte éthique définit les principaux points à respecter : « veiller au traitement égalitaire des épargnants, confier le registre des actionnaires à des spécialistes indépendants des entreprises, renforcer la liquidité des actions avec la mise en place d’un "carnet d’annonces d’achats et de ventes d’actions", organiser une "banque d’informations économiques et financières" à destination des épargnants… » L’initiative gagnerait peut-être à s’étendre.

Élisa Oudin

https://www.love-money.org/images/M_images/screenshot-www.quechoisir.org_2014-12-23_13-32-12.png

PEA-PME : un appel à la constitution d'un réseau de correspondants pour les entreprises non cotées

Découvrez sur notre blog PEA-PME l'appel à contitution d'un réseau de correspondants pour ouvrir le PEA-PME aux entreprises non cotées :

Lire la suite : PEA-PME : un appel à la constitution d'un réseau de correspondants pour les entreprises non cotées



Un Concept Unique
L'équipe
Presse et media
Association de loi 1901
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires juridiques, comptables, Listing Sponsor



FAQ
Fiches pédagogiques
Opinion Way
Blog et actualités
Charte de bonne conduite
Forums Love Money



Association Love Money pour les PME
10 rue de Montyon
75009 Paris
Tel. 01.48.00.03.35
Fax. 01.48.24.10.89
Mail : contact@love-money.org

Suivez-nous:

g indust

fb indust

twt indust

yt indust

Linked In

viado