Actualités / Agenda

Courrier picard - 23/02/15 - Novhisol boosté par le concours eclosia

Novhisol Courrier picard 23 février 2015

Participez au développement du réseau "carnet d'annonces" : Le CIIB lance une augmentation de capital

 

--{
  
 
 

 

Le CIIB réalise une augmentation de capital afin de développer le réseau national Carnets d’annonces pour les actionnaires de TPE sélectionnées pour leur potentiel de croissance.

Cette souscription s’adresse :

  • à des partenaires professionnels (Cabinets juridiques, Experts comptables, Avocats, Chambres de commerce, Établissements financiers, Banques, Cabinets d’assurance, Gestionnaires de patrimoine, Business angels, Plateformes de crowdfunding).
  • à des particuliers (les actions CIIB peuvent être mises dans un PEA ou, le cas échéant, bénéficier de la réduction de  50 % sur l’ISF)

En devenant actionnaire du CIIB, contribuez indirectement au développement des TPE à fort potentiel de croissance et de création d’emplois.

150 000 bons de souscriptions d’actions CIIB, sont à exercer au prix unitaire de 16 Euros, jusqu’au le 30 juin 2015, soit pour un montant total de 2,4 millions d’Euros.

Il est nécessaire d’adhérer à l’association Love Money afin d’obtenir des bons de souscription d’actions CIIB permettant de souscrire à l’augmentation de capital.

Les bons sont cédés par les actionnaires d’origine du CIIB au prix unitaire de 1 Euro.

Les transactions de bons s’effectuent librement, de gré à gré, directement entre acheteurs et vendeurs, à partir du Carnet d’annonces d’achats et de ventes de bons CIIB .

 

Intérêts d’acquérir des bons CIIB :

  • un bon CIIB permet de parier sur le développement commercial du CIIB, d’ici le 30 juin 2015, sans avoir à investir le même montant qu’en devenant aussitôt actionnaire.
  • chaque bon CIIB permet de réserver, jusqu’au 30 juin 2015, la souscription d’une action CIIB au prix de 16 Euros.

 

Deux moyens de réaliser des plus-values avec les bons CIIB :

  • Plusieurs entreprises deviennent clientes du Carnet d’annonces d’ici le 30 juin 2015, confirmant que le succès commercial du concept est en bonne voie et sera médiatique.
    Le bon CIIB sera de plus en plus demandé. Il y aura à arbitrer entre exercer les bons au prix unitaire de 16 Euros ou les revendre à un prix supérieur à 1 Euro.
  • des partenaires professionnels et / ou des particuliers demandent dès maintenant à acquérir des bons de souscription CIIB.
    L’augmentation de capital aura alors de fortes chances de se réaliser en totalité. Le CIIB pourra disposer de l’ensemble des moyens humains et financiers nécessaires à promouvoir et développer fortement le concept.

 

Risque de l’opération :

  • Si la totalité des bons CIIB ne trouvent pas d’acquéreurs d’ici le 30 juin 2015, l’augmentation de capital ne se fera que partiellement. Après le 30 juin, le bon perdra son droit de souscrire et n’aura plus aucune valeur.

 

Le carnet d’annonces n’est ni SNM (Système Multilatéral de Négociation) ni CIP (Conseiller en Investissement Participatif).

Le CIIB prévoit son inscription sur le Marché Libre avant fin 2015.

 

 

 
  
 

UFC que choisir - 26/12/14 - L'idée du code de déontologie Love Money fait son chemin

Argent Assurance | Actualité

Financement participatif

Quand l’investissement tourne court

Plusieurs articles ont relayé la semaine dernière l’annonce de la faillite de la société Smok-It, qui a été financée par des particuliers via la  plateforme de crowdfunding Unilend. L’occasion de rappeler les mesures de prudence avant d’investir en ligne sur des projets.

smok-it-unilend
 

Le crowdfunding (financement par des particuliers, via Internet, de  projets les plus divers) est en plein essor. 66 millions d’euros ont été investis au premier semestre 2014, contre 33 millions au premier semestre 2013. À tel point que le législateur a estimé nécessaire de réglementer cette nouvelle activité. Mais cela ne rend pas vraiment, pour l’heure, les opérations moins risquées.

Risqué par nature

Unilend est l’une des principales plateformes de prêts des particuliers aux petites entreprises, plus de 6 millions d’euros ont déjà été empruntés via cet opérateur de crowdfunding. Le 8 décembre 2014, le site annonce la mise en redressement judiciaire de la société Smok-It qui a emprunté 75 000 € auprès de 300 internautes. Le projet entendait commercialiser des cigarettes électroniques en grande surface. Pour autant, un spécialiste du secteur estime qu’il est difficile de mettre en cause, dans l’état actuel des faits, la responsabilité de la plateforme Unilend. Selon lui, « le projet n’était globalement pas incohérent ; la société présentait notamment en 2012, un chiffre d’affaires d’un millions d’euros, selon le registre du commerce et des sociétés ». Smok-It est d’ailleurs loin d’être la première société financée par le crowdfunding à disparaître. Car contrairement à certains chiffres un peu trop rassurants, le taux de défaillance des PME sur les cinq premières années de leur vie tourne  plutôt autour de 25 % que de 1 à 2 % !


Précautions indispensables

La réglementation récente du crowdfunding a pour but d’éliminer au maximum le développement d’acteurs peu sérieux et de pratiques trompeuses. Elle n’enlève cependant pas le caractère risqué du financement de PME. Il faut donc toujours se montrer très prudent. C’est-à-dire, pour commencer, n’investir que l’argent dont on n’a pas besoin. Il faudra ensuite veiller à diversifier ses placements. Dernier point, le plus délicat : bien choisir la plateforme. En effet, toutes n’effectuent pas un travail d’analyse et de sélection aussi pointu. Certaines, pour faire du chiffre, se montrent beaucoup moins sélectives que d’autres. Or l’Autorité des marchés financiers (AMF) n’estime pas dans ses missions de contrôler ces choix.

L’idée d’un label fait ainsi son chemin dans le milieu. Le premier site à en proposer un aujourd’hui est l’association Love Money. Une charte éthique définit les principaux points à respecter : « veiller au traitement égalitaire des épargnants, confier le registre des actionnaires à des spécialistes indépendants des entreprises, renforcer la liquidité des actions avec la mise en place d’un "carnet d’annonces d’achats et de ventes d’actions", organiser une "banque d’informations économiques et financières" à destination des épargnants… » L’initiative gagnerait peut-être à s’étendre.

Élisa Oudin

https://www.love-money.org/images/M_images/screenshot-www.quechoisir.org_2014-12-23_13-32-12.png

PEA-PME : un appel à la constitution d'un réseau de correspondants pour les entreprises non cotées

Découvrez sur notre blog PEA-PME l'appel à contitution d'un réseau de correspondants pour ouvrir le PEA-PME aux entreprises non cotées :

Lire la suite : PEA-PME : un appel à la constitution d'un réseau de correspondants pour les entreprises non cotées

Dernier rapport d'activité de Love Money : 1 709 k€ collectés pour 5 entreprises, l’association a déposé plainte en pénal...

Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 19 juin 2014

 

L’Assemblée Générale annuelle de l’association Love Money pour les PME s’est tenue jeudi 19 juin 2014.
Les points marquants de la réunion :

• Les cinq entreprises actuellement labellisées (Accueil Hôtel SA - Affichem SA - Air Qualité Arc en Ciel SA - Cell Constraint & Cancer SA - Novhisol SA) ont collecté un montant total de 1 709 k€ ces 3 dernières années

• D’après le rapport de contrôle des chartes de bonne conduite, ce montant pourrait être au moins doublé utilisant pleinement les possibilités de leur Carnet d’annonces et en ayant une politique appropriée d’animation du marché et de communication financière.

• Budget de fonctionnement de l’association de 75 K€ en 2013

• Love Money confirme son rôle de protection des épargnants dans les PME non cotées

• Pour la première fois de son existence, l’association a déposé plainte en pénal, suite à la liquidation judiciaire de la société  ADS Serrurerie Métallerie SA, afin d'avertir les dirigeants d'entreprise, et les professionnels de la nécessité d'informer correctement et de s’assurer du traitement égalitaire des actionnaires dans les petites entreprises comme dans les grandes

• Quatre comités (Epargnants, Entrepreneurs, Contrôle des chartes de bonne conduite, Communication) ont été mis en place fin 2013 et sont à la disposition des adhérents

compte rendu



Télécharger
:


- le rapport de contrôle des chartes de bonne conduite des entreprises labellisées Love Money en 2013

- le rapport d’activité 2013 et rapport financier 2013 de l’association Love Money pour les PME

 

 

 

 

 



Un Concept Unique
L'équipe
Presse et media
Association de loi 1901
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires juridiques, comptables, Listing Sponsor



FAQ
Fiches pédagogiques
Opinion Way
Blog et actualités
Charte de bonne conduite
Forums Love Money



Association Love Money pour les PME
10 rue de Montyon
75009 Paris
Tel. 01.48.00.03.35
Fax. 01.48.24.10.89
Mail : contact@love-money.org

Suivez-nous:

g indust

fb indust

twt indust

yt indust

Linked In

viado